Louis-Philippe Côté

DATA no.29

Collage sur papier
1996
33 x 25,5 cm (12,99 x 10,04 po)
2000,00 $ CAD encadrée

À propos de l'artiste

Louis-Philippe Côté

Louis-Philippe Côté

Né en 1976 à La Pocatière (Québec, Canada), Louis-Philippe Côté vit et travaille à Montréal. Il est titulaire d'un baccalauréat en peinture et dessin de l'Université Concordia (Montréal) et d'une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l'UQAM, dirigée par David Tomas. 

Il s'intéresse notamment aux technologies militaires, aux techniques de montage précognitif et à la littérature d'anticipation. Par ses œuvres, il aborde les notions de violence, de menace et de société de contrôle. Il les organise généralement en séries, approche qui lui permet d’étayer une thèse par diverses mises en situations. 

Ainsi à partir de 2007, il se consacre à Schizo-système, une série de tableaux évoquant une réalité dominée par la robotisation, la virtualisation et l'automatisation. De 1996 à 2012, il réalise Data, un ensemble de collages qui agence des images médiatiques de sources variées exaltant la violence. Entamé en 2013, le corpus Vidéo-spectre propose quant à lui une suite de scénarios envisageant l'effondrement du système capitaliste actuel. Les images à partir desquelles il a été créé proviennent de caméras de surveillance offrant une image de basse qualité. Vautours technologiques, ces caméras sont témoins de la faillite de Dieu : elles épient les truands, luddites et conspirateurs qui tentent par tous les moyens de s'élever au-dessus du système. 

Le travail de Louis-Philippe Côté a été présenté dans le cadre de nombreuses expositions collectives tenues au Québec depuis 2002. Il a aussi fait l’objet d’expositions individuelles dont Agence (Œil de poisson, Québec, 2008), Louis-Philippe Côté (Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce, Montréal, 2009), Entrevoir le pire (Musée régional de Rimouski, 2013) et Vidéo-spectre (Galerie Simon Blais, Montréal, 2013).