19 octobre au 16 novembre 2019

Invasions

Se rendre au texte

Visites commentées samedi le 2 novembre à 13 h et 14 h. 

Préoccupée par l’étalement urbain et les répercussions de celui-ci sur sa région, Jessica Peters nous propose un corpus d’œuvres où la figuration frôle l’abstraction géométrique par la schématisation des sujets. Dans chacun de ses tableaux, l’artiste explore la dualité entre les éléments organiques du paysage et les structures architecturales. Le premier est représenté par une gestualité libre et un médium fluide, le second, par des découpes franches et une matière riche. C’est par des effets de perspective que l’artiste défie notre compréhension de l’espace représenté. 

L’exposition Invasions présente une douzaine des plus récentes œuvres de l’artiste. Cette série reflète le caractère unique des Laurentides, territoire rural au cœur de la nature, largement touché par l’étalement urbain de la région métropolitaine. Invasions a bénéficié d’un appui financier dans le cadre de l’entente territoriale du Conseil des arts et des lettres du Québec. Cette exposition est le deuxième volet d’un projet de recherche et d’exploration. 

Jessica Peters est née en 1986 et elle est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal (2009). Son travail a notamment été présenté à la galerie Nancy Margolis de New York (2018), à la Galerie Simon Blais (2017), à la Maison de la culture Mercier (2014), chez Art Mûr (2014), au Musée d’art contemporain des Laurentides (2013), à la TOAF de Toronto (2013). Ses œuvres figurent dans diverses collections privées et publiques, dont celles de Loto-Québec, de la banque d’œuvres d’art du Musée d’art contemporain des Laurentides, de la Ville d’Ottawa et de la Ville de Montréal.