25 février au 4 avril 2015

Espaces momentanés

Se rendre au texte

Cette nouvelle exposition de Jessica Peters s'inscrit dans la continuité des tableaux présentés à la Maison de la culture Mercier. En effet, nous assistons à la poursuite de l'exploration de lieux se trouvant à proximité de l'atelier de l'artiste. Fascinée par le phénomène de la réflexion optique, Peters exploite tout autant les qualités réfléchissantes de certaines surfaces des structures architecturales qu’elle dépeint que celles qui caractérisent le médium dont elle fait usage. Des jeux de reflets sont ainsi représentés dans des compositions comprenant des espaces construits, fragmentés, dédoublés ou déformés et des perspectives illusoires; la matière picturale, quant à elle, accentue l’impression de reflet grâce à l’éventail d’effets qu’elle induit. Tout contribue donc, dans les œuvres présentées, à confondre un regardeur dont le regard est happé.