16 janvier au 2 mars 2013

Aftermath

Se rendre au texte

À la fin des années 1970, Irene F. Whittome délaisse la fabrication de formes en papier moulé pour la cire qui deviendra un de ses matériaux privilégiés. Elle recouvre des objets trouvés, des constructions de cartons et de planches d’encaustique (pigments colorés mêlés à de la cire et à de l’essence). L’utilisation de cette lente technique d’application jumelée à un processus naturel (les volumes encaustiqués étaient exposés à la lumière du jour) permettront à l’artiste d’atteindre des textures et des couleurs rappelant la patine du temps et de figer, par un processus de stratification, différentes expériences vécues dans le passé, le présent et le futur. En 1980, l’artiste intensifie l’utilisation de l’encaustique et des pigments de couleur puis réalise une nouvelle série de tableaux-objets. Constituées d’agglomérations de papier, de portes, de panneaux et de cartons recouverts de cire et de pigments noirs et blancs, ces pièces intitulées Encaustics ont été présentées à la Galerie Yajima, Montréal en 1980 puis intégrées à la réexposition de Room 901 à l’Alberta College of Art, Calgary en 1983; elles seront à nouveau exposées avec une sélection d’œuvres de la série Room 901 à la Galerie Simon Blais dans le cadre de l’exposition Aftermath. — Claudine Roger